RÉGLEMENTATION DISPOSITIFS MÉDICAUX : LES CONSEILS DE LA CNEP

j

Auteur : Régine Ferrère

20/04/2021

Share

La réglementation sur les dispositifs médicaux entrera en vigueur le 26 mai 2021. Retrouvez les conseils de la Confédération nationale de l’esthétique parfumerie (CNEP) et de ses syndicats affiliés : Union des marques du matériel et Union des professionnels de la beauté et du bien-être.

Nous recevons chaque jour des offres sur Internet proposant des appareils à prix cassés, en provenance majoritairement de Chine, mais pas que. Attention, donc, aux achats low cost sur Internet ou auprès de ces distributeurs qui pourraient, avant mai 2021, vous proposer d’acheter des appareils à des prix alléchants, pour ensuite disparaître après l’application effective du règlement.

Soyez un acteur de la cosmétovigilance

Souvenez-vous de ce qui s’est passé lors de la mise en application du règlement cosmétique en 2013. Le marché des cosmétiques s’est trouvé réorganisé par cette réglementation exigeante certes, mais protectrice à la fois du consommateur et du praticien. Chacun d’entre vous a appris à regarder les emballages des cosmétiques, à les lire et à comprendre les symboles, à déchiffrer la liste INCI, à n’acheter ses cosmétiques que chez des fournisseurs ayant pignon sur rue. Chacun a intégré qu’il était une personne responsable dans la chaîne cosmétique. Il a appris à être un acteur de la cosmétovigilance. Le marché du matériel a lui aussi réellement besoin d’être régulé, d’abord parce que les dispositifs sont de plus en plus pointus, ensuite parce que la demande de performance est forte chez le consommateur.

Une formation bientôt obligatoire

Performance et sécurité du consommateur sont un couple inséparable. L’esthéticienne, lors de ses études, suit des cours de réglementation professionnelle, des cours de physique, des mises en pratique qui font d’elle une véritable experte de toutes ces nouvelles technologies. Pour celles en poste, une formation aux nouvelles technologies va s’imposer. Ce sera le cas pour l’épilation à l’IPL pour laquelle le futur décret imposera à la fois la durée et le contenu de la formation.

La CNEP et ses syndicats affiliés ne peuvent que se réjouir de ces nouvelles réglementations qui vont rapidement éradiquer les mauvaises pratiques de certains acteurs et assainir le marché des nouvelles technologies.

LOGO-CNEP-UPB

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les actualités les plus lues

ACCÈS À LA FORMATION : L’ALTERNANCE

ACCÈS À LA FORMATION : L’ALTERNANCE

L’employeur peut également utiliser l’alternance pour recruter et former les futurs talents. Le financement des dispositifs d’alternance – contrat de professionnalisation, contrat d’apprentissage... - se fait selon le niveau de prise en charge fixé par les branches...

lire plus
LA NEURO-ESTHÉTIQUE, UN NOUVEAU MÉTIER

LA NEURO-ESTHÉTIQUE, UN NOUVEAU MÉTIER

Passionnée par le développement personnel depuis toujours, Florence Ansar, fondatrice de Physiobell, lance une nouvelle formation de neuro-esthéticienne. Basé sur l’apport des neurosciences, ce coaching émotionnel a pour objectif de proposer de nouvelles prestations...

lire plus