2 BONNES RAISONS DE SE FORMER !

j

Auteur : Anne-Sophie Gamelin

16/04/2021

Share

Avec la crise sanitaire qui rebat les cartes du secteur de l’esthétique et du spa, la formation est, plus que jamais, un levier pour assurer son employabilité ou pérenniser son activité. Aujourd’hui, l’enseignement a profondément évolué, conjuguant efficacement formations en présentiel et distanciel. Se former demeure à la portée de tous ceux qui veulent passer de simple professionnel à expert et s’inscrire durablement dans le 21ème siècle.

Booster son CV pour optimiser son employabilité

Au-delà du CAP, la filière esthétique dispose d’un ensemble de diplômes de niveaux supérieurs permettant d’accéder à des postes à responsabilité ou de s’installer à son compte. Faire le choix, dès le départ, de s’investir dans un cycle d’études plus approfondi avec le ou les diplôme(s) approprié(s) permet de bâtir un projet professionnel cohérent. Un CV affichant une formation initiale solide fera toujours la différence dans le cadre d’une recherche d’emploi.

Les personnes en activité souhaitant évoluer vers de nouvelles responsabilités ont tout intérêt à afficher un parcours qui témoigne d’une implication forte via la formation continue. Ce bagage atteste d’une volonté de progresser et constitue toujours un plus dans un métier, qui exige de rester au fait des nouvelles techniques et des tendances.

Monter en compétences pour évoluer

Que l’on soit salarié ou indépendant, la formation continue permet de consolider des savoirs précédemment acquis, d’acquérir de nouvelles compétences et de s’adapter à un secteur qui évolue. La filière de l’esthétique et du spa regroupe de multiples disciplines, du soin du visage à l’entretien corporel, en passant par le maquillage permanent, la prothésie ongulaire ou les techniques d’embellissement du regard…

Approfondir ses connaissances dans un domaine, comme l’anti-âge ou la minceur avec les nouvelles technologies, permet à l’esthéticienne de se positionner en tant qu’experte et de faire monter en gamme l’activité de l’institut de beauté ou du spa.
La maîtrise de nouvelles techniques – dermopigmentation, extensions de cils, prothésie ongulaire… – permet d’élargir la carte des soins, de se démarquer et d’attirer de nouveaux clients, en plus de fidéliser la clientèle existante.

Pour les indépendants, la gestion de l’activité n’est pas forcément innée : techniques de vente, merchandising, marketing, communication, digital… Ces compétences vont au-delà du savoir-faire d’artisan et exigent de faire appel à la formation continue pour rester compétitif.

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les actualités les plus lues

ACCÈS À LA FORMATION : L’ALTERNANCE

ACCÈS À LA FORMATION : L’ALTERNANCE

L’employeur peut également utiliser l’alternance pour recruter et former les futurs talents. Le financement des dispositifs d’alternance – contrat de professionnalisation, contrat d’apprentissage... - se fait selon le niveau de prise en charge fixé par les branches...

lire plus
LA NEURO-ESTHÉTIQUE, UN NOUVEAU MÉTIER

LA NEURO-ESTHÉTIQUE, UN NOUVEAU MÉTIER

Passionnée par le développement personnel depuis toujours, Florence Ansar, fondatrice de Physiobell, lance une nouvelle formation de neuro-esthéticienne. Basé sur l’apport des neurosciences, ce coaching émotionnel a pour objectif de proposer de nouvelles prestations...

lire plus