FORMATION : POUR TOUT SAVOIR SUR LE FAFCEA

j

Auteur : Anne-Sophie Gamelin

16/04/2021

Share

Le Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprise Artisanale (FAFCEA) est l’organisme qui contribue au développement de la formation professionnelle continue des chefs d’entreprise exerçant une activité artisanale, de leurs conjoints collaborateurs ou associés.

Le Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprise Artisanale (FAFCEA) est une association loi 1901, dont la mission est d’organiser, développer et promouvoir la formation des chefs d’entreprises artisanales, ainsi que de leurs conjoints collaborateurs ou associés. Il favorise l’accès des artisans à la formation en les accompagnant dans le financement, selon les priorités et les conditions de prise en charge définies par son conseil d’administration. Si vous êtes enregistré sous le code NAF 96.02BA ou BB, vous cotisez obligatoirement au FAFCEA.

Qui peut prétendre à des formations continues finançables par le FAFCEA ?

Le chef d’entreprise artisanale, ainsi que ses conjoints collaborateurs ou associés, est éligible, à condition qu’il ait cotisé. Les professionnels n’ayant pas honoré leurs cotisations formation en 2020 ne pourront pas bénéficier de prise en charge, sauf à régulariser très vite leur situation. Pour rappel, il faut être enregistré au régime des travailleurs non salariés (TNS), qui regroupe les entrepreneurs individuels, les associés gérants d’EURL, les associés de SNC, les gérants majoritaires de SARL. Attention, pour les chefs d’entreprise exerçant une activité́ artisanale mais relevant du régime général de la sécurité́ sociale, il n’y a pas de financement possible par le FAFCEA. Dans ce cas, c’est l’OPCO qui prend le relais.

Quel est le parcours de financement ?

Lorsqu’une personne décide de se former, elle choisit la formation qui l’intéresse auprès d’un organisme de formation ou elle peut demander conseil à son organisation professionnelle, notamment la CNAIB SPA qui est écoutée par le FAFCEA. Celui-ci étudie alors la demande, et, sous réserve de sa recevabilité, prend en charge tout ou partie de la formation une fois qu’elle a été suivie, sur présentation de justificatifs. Les critères actuels permettent, par exemple, le financement :

  • des stages techniques pour 50 heures en présentiel ou distanciel confondus par an pour un montant total de 1250 € :
  • des formations spécifiques (gestion, management…) à hauteur de 24 heures ;
  • des formations diplômantes et certifiantes, tels que RNCP et spécifiques métier, qui sont présentées en commission technique. Ce sont les élus qui les évaluent et donnent leur avis de professionnel.

Attention, depuis le 16 mai 2019, il n’est plus possible de cumuler plus de deux stages par an, toutes catégories confondues.

Quid des formations en digital ?

Pour Martine Bérenguel, co-présidente de la CNAIB-Spa nationale, « le FAFCEA s’est très vite adapté au financement de ces nouveaux modèles de formation. Dès le mois d’avril 2020, il a revu ses critères et les a modulés. Je rappellerai que le conseil d’administration du FAFCEA est composé d’élus professionnels, c’est-à-dire des artisans proches du terrain qui ont compris que le FAFCEA devait s’adapter au plus vite. Si tout n’est pas possible par ce mode de formation, il a permis à beaucoup d’esthéticiennes de continuer à se former et de garder le cap de la performance. Les formateurs ont pu continuer à travailler, certes en bousculant leurs habitudes car il leur a fallu se réinventer, mais quelle réactivité. »

 

Le FAFCEA, en bref

  •  Pour qui ? Seuls les chefs d’entreprise artisanale ayant cotisé, ainsi que les conjoints collaborateurs ou associés, peuvent prétendre au financement de leurs actions de formation continue finançables par le FAFCEA.
  • Pour quoi ? Le FAFCEA favorise l’accès des artisans à la formation en les accompagnant dans le financement de leur formation selon les priorités et les conditions de prise en charge définies par son conseil d’administration.
  • Comment ? Après avoir choisi sa formation auprès d’un organisme de formation, il suffit d’envoyer le formulaire de demande d’agrément au FAFCEA avant le début du stage. Sous réserve de sa recevabilité, le FAFCEA prendra en charge tout ou partie de la formation, sur présentation de justificatifs.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les actualités les plus lues

ACCÈS À LA FORMATION : L’ALTERNANCE

ACCÈS À LA FORMATION : L’ALTERNANCE

L’employeur peut également utiliser l’alternance pour recruter et former les futurs talents. Le financement des dispositifs d’alternance – contrat de professionnalisation, contrat d’apprentissage... - se fait selon le niveau de prise en charge fixé par les branches...

lire plus
LA NEURO-ESTHÉTIQUE, UN NOUVEAU MÉTIER

LA NEURO-ESTHÉTIQUE, UN NOUVEAU MÉTIER

Passionnée par le développement personnel depuis toujours, Florence Ansar, fondatrice de Physiobell, lance une nouvelle formation de neuro-esthéticienne. Basé sur l’apport des neurosciences, ce coaching émotionnel a pour objectif de proposer de nouvelles prestations...

lire plus